Green is better !

green is

Une alarme ? C’est strident. Epouvantablement strident. Insupportable et continu. C’est mon réfrigérateur qui souffre et mes oreilles avec.
Bien décidée à ne pas me laisser « empapaouter » par je ne sais quel réparateur qui croit que sur le front d’une femme est forcément tatoué « pigeon potentiel» (j’ai déjà eu droit cette semaine à la tentative déjouée de mon garagiste qui croyait pouvoir me faire changer mes disques de freins à 50 000 kms !), je décide de tenter d’expertiser la bête en laissant l’homme se tortiller comme un ver pour démonter l’arrière du frigo et du même coup, nettoyer les moutons accumulés au fil du temps sous ce dernier.
A l’issue du démontage, l’homme et moi tombons d’accord : le ventilateur dudit réfrigérateur est en pleine agonie et il n’y a rien que nous ne puissions malheureusement faire à notre petit niveau.
Référence prise, j’appelle donc successivement quatre réparateurs locaux. Les trois premiers m’annoncent clairement qu’ils ne traitent pas ce type de panne, sans doute pas assez intéressante pour eux ($$$ !). Le dernier se renseigne pour m’annoncer que Daewoo, marque coréenne s’il en est (je me pose encore la question en me mordant la lèvre inférieure aujourd’hui de savoir pourquoi j’ai acheté cette marque…. Une promo sans doute ?) ne fabrique plus la pièce nécessaire à la réparation.
Je m’insurge : « Quoiiiii ? Qu’entends-je ? Quelle honte ! Un frigo presque neuf qui hormis le bruit fonctionne à merveille ! ».
Et le réparateur de me calmer en m’assénant : « Attendez, ma petite dame, il a bien 10 ans ce modèle … »

Ouais et alors ? 10 ans c’est l’âge moins 2 ans de ma cadette, 10 ans, c’était une énoooorme fête pour l’anniversaire de l’homme (d’ailleurs c’est même pour ça qu’on avait acheté ce satané frigo !!!)
10 ans c’est ce le lien entre ma trentaine et ma quarantaine, bref quasiment rien tellement c’est passé vite.
Je me sens d’autant plus flouée qu’11 ans, c’est la durée moyenne d’un réfrigérateur contre 13 pour un congélateur.
Bref, on m’a volé un an alors que sachez-le, les fabricants savent parfaitement fabriquer du matériel de qualité qui traverse l’épreuve du temps. Je me demande ce que dirait le petit monsieur si je lui racontais que lorsque j’ai acheté ma maison l’ancienne propriétaire m’a gentiment laissé un grand congélateur qui a aujourd’hui 30 ans mais qui assure encore du -30°degrés sans faillir (enfin, je touche du bois pour que ça continue).
Bref, pour un petit problème de pal de ventilateur déglingué, nous allons arriver à l’absurde, je le sens et souffrir de l’inévitable : l’obsolescence programmée. (Si voulez comprendre l’obsolescence programmée et ses enjeux c’est à lire ici)

green 11

Tout ça parce que malheureusement je ne vis pas dans l’une de ces parties du monde où l’on recycle tout et où l’on répare tout : nous allons DEVOIR abandonner notre frigo à cause de sa pollution sonore et pire encore : en racheter un autre !
A l’heure où on nous rebat les oreilles de l’utilité de comprendre qu’il faut lever la pédale sur la surconsommation, c’est le système tout entier et surtout les marques qui malheureusement ne nous laissent aucun autre choix.
Tout simplement aberrant, atterrant, idiot … on nous prend pour des gogos.
Les français achètent six fois plus d’équipements électriques et électroniques qu’au début des années 90 et seuls 66% des appareils qui tombent en panne sont réparés.
Bref, pour tenter de calmer mon indignation, je passe à autre chose et décide donc, à la veille de l’abandon de mon cher frigo (je souris en pensant au côté ironique de la situation) de vous parler de produits VERTS de qualité élaborés par une marque qui ELLE semble soucieuse de l’environnement : Green Cosmetics.

green 5

Autant vous le dire tout de suite, malgré ma prise de conscience assez récente de cette aspect de la surconsommation liée surtout à mes voyages, je ne suis pas à priori partisane du BIO à tout va.

Selon moi, le Bio est souvent à lui tout seul un outil marketing pour faire vendre plus cher du pas forcément meilleur.
Il y a même des marques cosmétiques dont j’adorais les articles qui ont sorties des produits BIO totalement ratés selon moi. Je me souviens notamment d’un déodorant Nuxe dont j’adore pourtant à la base l’odeur, qui vous fait sentir mauvais des aisselles alors que si vous n’en portiez pas, vous ne dégageriez pas d’odeur suspecte.

Revenons à nos moutons.

Après avoir investigué, interviewé et testé plusieurs produits Green Cosmetics, marque New Yorkaise (GREEN IS BETTER) qui a lancé il y a un an sa filiale cosmétique France et qui se proclame « leader mondial des produits cosmétiques Bio à domicile », je peux affirmer qu’en voilà une (de marque) qui assume et qui ne fait pas dans le green washing (comprenez « blanchiment vert » ou « mascarade écologique »)mais qui semble s’engager pour de vrai et ce, à plusieurs niveaux.

Elle nous promet :

– d’une part de respecter la santé et le bien être de ses consommateurs en limitant les agents chimiques perturbateurs et en bannissant tous les produits nocifs pour le corps,
– de respecter l’environnement et du même coup les animaux puisqu’aucun de leurs produits ne sont testés sur les petites bêtes (rien que pour cela, number 1 ADORE la marque !)
– de vouloir minimiser leur impact environnemental en évitant tous les packagings superflus et les impressions papiers non nécessaires.

green last

Bref, une marque sobre, de qualité, qui communique auprès de ses consommateurs de façon transparente et directe et qui propose une gamme de produits cosméto qui couvrent tous les besoins beauté du soin capillaire au bain.
Et puis, c’est au sein d’un cabinet de Recherche et Développement Français que sont créées ces formules exclusives de beauté, dans le respect d’une charte Green très stricte que vous pouvez consulter ici.

Détail qui a son importance, inutile de les chercher en boutiques, vous ne trouverez la marque Green Cosmetics que sur le net et ne pourrez acquérir leurs produits qu’après avoir rencontré l’une de leurs conseillères beauté qui viendra à votre rencontre vous chouchouter chez vous dans le cadre d’un coaching green beauty GRATUIT d’environ une heure après que vous ayez pris rendez-vous sur leur site web.

A l’issue de ce rendez-vous où vous aurez testé certains essentiels de la marque, et où la délégué vous aura établie une préconisation en fonction de votre type de peau, un identifiant vous sera attribué vous permettant alors de commander en direct sur le site.

GREEN COSMETICS m’a permis de tester certains de leurs produits dont j’avais entendu parler sur la blogosphère, un shampooing au Pelargonium plus tard je suis à même de vous livrer mes premières impressions :
Si comme moi vous aimez l’odeur particulière du géranium vous serez fan de ce soin capillaire au parfum 100% naturel adapté à un usage quotidien et élément essentiel pour moi, qui n’agresse pas le cuir chevelu et donc ne créé pas d’irritation.

green 4

Formulé sans parabène, sans tensio-actifs sulfatés, sans colorant, sans parfum de synthèse, sans phtalate, sans PEG, sans silicone, sans paraffine, sans OGM, on est dans du vrai BIO et la marque tient donc ses promesses.

Pour les démêler plus facilement, j’ai utilisé l’après shampooing « Rosemary conditionner » comprenez démêlant au romarin. Honnêtement je n’ai pas été très fan de l’odeur en soi mais je connais les vertus du romarin et ce soin a assoupli mes cheveux.
La promesse de la marque pour ce produit est de prévenir la chute des cheveux et des pellicules. Cela tombe bien, je n’ai pas les cheveux épais et je les aie perdu par poignées cet Automne.

Quant aux savons doux proposés, j’aime vraiment les senteurs Thé vert et Pamplemousse.

green 6

green 9

La marque m’a aussi envoyé son deep face scrub mais étant donné que les températures extérieures sont nettement au dessous de zéro, j’ai honnêtement plus besoin d’hydrater ma peau que d’utiliser un gommage visage.

green 10

Je vais donc centrer mon analyse sur mon gros coup de cœur : le lait démaquillant à l’aloé vera & extrait de sargassum.

green 7

J’adore sa texture de lait un peu épais mais surtout il me rappelle l’odeur un peu sucrée d’un produit solaire américain dont je suis totalement fan (banana boat) sans doute à cause de l’aloe vera.
Il laisse ma peau douce mais pas grasse et rejoins donc la liste de mes « Essentials ».

Bref, la renommée de la marque se faisant sur le bouche à oreille, la blogosphère, les retombées presse et par l’intermédiaire de ses conseillères beauté (d’ailleurs ils recrutent … voyez ici!) je n’aurais qu’un conseil à vous donner : allez surfer sur le site de green cosmetics et découvrez vous aussi la gamme et n’oubliez pas :
Le vert, c’est mieux !

green 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s