Mes plaisirs d’automne…

N’allez surtout pas imaginer que l’humidité ambiante et ce temps blanc provoqués par ce foutu crachin automnal me rende heureuse. Que nenni !

J’ai eu la grande chance de partir quelques jours avec mes deux benjamines en Grèce lors des vacances déjà lointaines de la Toussaint et je vis sur ce souvenir. 

J’ai même enregistré le bruit des vagues pour les jours trop moroses (si, si).
C’est confirmé : je suis faite pour vivre au sud du sud de la France. Se retrouver sur une plage quasi déserte fin octobre par 26 degrés, se baigner dans une eau cristalline à 24 degrés et revenir plus bronzée qu’après mes 10 jours passés à Biarritz cet été, c’est le kif total.
Notre destination : Rhodes


Les plus :
– Le dépaysement à trois heures trente d’avion
– Une séjour bon rapport qualité/prix (399€ /personne en all inclusive 8 jours sur place PENDANT LES VACANCES). Bon ok, en faisant rater trois jours d’école puisque notre Ministre de l’éducation nationale a cette année fait démarrer les vacances un mercredi.
– Du soleil en veux-tu en voilà (A Rhodes, il n’avait pas plu depuis mai)
– Un bon spot de « snorkling » pour les enfants : on peut voir de nombreuses espèces de poissons juste au bord avec un masque et un tuba du côté mer méditerranée (même certaines un peu exotiques car elles ont migré via le Canal de Suez).
– Une population sympa (les grecs sont très accueillants) et parlent plutôt mieux anglais que les « frenchies » (en même temps, on part de loin nous les français)
– L’ambiance toute fin de saison (les complexes hôteliers se préparaient à fermer pour l’hiver).
– Le tzatziki, les feuilles de vigne et les sandwichs pita
– Une superbe végétation

Les moins :
– Le buffet très médiocre d’un all inclusive et ses cocktails sirupeux qu’on délaisse vite.
– Le prix de l’essence
– Le Wi Fi payant (what !)
– Comme un peu partout en méditerranée, la propreté des plages qui ne sont pas entretenues et la gestion des déchets.


Je suis donc rentrée avec une envie de prolonger l’été pourtant déjà parti se planquer depuis belle lurette.
Depuis septembre, j’ai eu l’occasion de tester quelques produits.
J’avais envie de vous faire un retour sur mes coups de cœurs que j’ai classé dans la rubrique « essentiels d’automne ».

BAGAGERIE :

Le SAC BOWLING 72 HEURES – ZWIN ZWIN By Nathalie Rousseau



Qui a l’habitude de voyager notamment sur les compagnie low cost, sait combien certaines peuvent être impitoyables quant à la taille de votre bagage autorisé en cabine (1 par personne, sac à main inclus et gnagnagna et gnagnagna…).
Les compagnies aériennes vous demandent souvent de passer votre valise dans leur gabarit pour vérifier les dimensions de votre bagage (« Thanks God » ils ne m’ont jamais fait peser mon bagage cabine). Ce fameux gabarit dont je parle, c’est ce petit caisson en fer où vous devez placer votre bagage pour voir s’il rentre dedans, souvent juste avant la porte d’embarquement.
Si votre bagage ne s’y intègre pas parfaitement, c’est une aubaine pour les compagnies qui, trop heureuses de vous faire passer votre bagage en soute, vous feront également régler les frais prohibitifs correspondants.
Voyageant très souvent avec pour seul bagage son sac cabine et excédée par ce constat, la créatrice de la marque Zwin Zwin, Nathalie Rousseau, a eu l’idée géniale de créer un sac réalisé aux dimensions du fameux gabarit cabine : le sac bowling 72 heures.



Fabriqués dans de superbes cuirs que Nathalie est sans cesse en train de dénicher : mats, brillants, irisés, à motifs… ces sacs sont fabriqués à la demande et sont quasiment tous des pièces uniques.
Le mien ci-après en photos est gris avec des petites motifs fleurs argentés.

BON PLAN :
Il n’est pas trop tard pour commander le sac de vos rêves à Nathalie pour les fêtes de Noël.🎄 Rendez-vous vite dans la rubrique « contact » de son eShop ici (pas du tout représentatif de la quantité de superbes créations qu’elle propose dans sa boutique de Marrakech).
Frais de port offerts de Marrakech jusqu’au pied de votre sapin. Elle n’est pas belle la vie ?

Le prix de cette magnifique pièce 100% cuir qu’il vous faut absolument ? (poke à Carole du blog Charonbelli’s) : 180 €.
Je vous l’avais bien dit : vous savez désormais ce que vous souhaitez que le Père Noël vous apporte cette année.

Le SAC TOPOLINO par Justine Red


Je vous ai déjà présenté par le passé (à relire ici) les superbes sacs de la créatrice parisienne Justine Red


Cette dernière vient de sortir un petit nouveau qu’il vous faut absolument : le Topolino.
Ce petit itbag zippé 100% made in France est, comme tous les produits de Justine Red, numéroté et garanti à vie et deviendra rapidement un indispensable. Pratique, il vous permet de conserver vos objets de valeurs à portée de main pendant que vous vous baladez, que vous dansez ou même que vous voyagez.
Bonus : il a deux facettes, en retirant sa sangle amovible, vous en faites une élégante pochette à intégrer dans un sac plus grand ou l’indispensable pour sortir le soir.



Matière : gomme – conception 3D graphique et finition en cuir de nappa.
Détails : sans doublure, possède une poche intérieure.
Dimensions : HxLxP : 15 x 25 x 8cm
Disponible en 7 couleurs : bronze, titane, graphite, tungstène bleu, argent,
or, or avec bande noire


Son prix : 110 €

BON PLAN :
Jusqu’au 19 novembre, bénéficiez des frais de livraison offerts sur votre commande avec le code REMODELING sur le site de Justine Red.


COSMETO : LES PETITS NOUVEAUX DE MA SALLE DE BAIN

COTE CHEVEUX :

KLORANE : le soin capillaire éclaircissant à la camomille et au miel



J’étais déjà utilisatrice ainsi que number 3 (10 ans) de la gamme Camomille de Klorane, symbole de blondeur.
D’abord pour ma petite dernière qui a depuis cet été de superbes mèches blondes qu’on lui envie obtenues par l’action combinée du soleil et du sel de la piscine, et puis pour moi et mon blond/blanc « grey », résultat du travail méticuleux de ma coiffeuse et de mon grand jeune âge.
Devenu la véritable icône de la marque Klorane (le shampooing pas moi), je connaissais déjà le shampooing et le baume après shampooing de cette ligne.
En 2016, la marque, qui a d’ailleurs fêté ses 50 ans cette année, a innové en complétant sa gamme avec un soin éclaircissant. Ce dernier peut s’utiliser dès l’âge de trois ans puisque les produits de cette gamme ne contiennent ni paraben, ni silicone, pas de phenoxyethanol et qu’ils sont biodégradables.

C’est donc un essentiel que l’on se partage entre mère et fille dans la salle de bain.


Un vinaigre de brillance complète l’offre mais je ne l’ai pas vraiment intégré dans ma routine, difficile donc de vous parler du rendu.

Bref, j’adore le soin soleil éclaircissant à la camomille et au miel qui, je trouve, tient toutes ses promesses. En l’utilisant sur cheveux secs ou mouillés, on gagne facilement un demi ton. La chevelure (un châtain clair pour number 3) est illuminée avec un rendu progressif et ultra naturel et mon chatain/gris méché a récupéré de la lumière et s’est dématifié.

KLORANE : le soin capillaire à la grenade


Une autre gamme de soins capillaires a rejoint la salle de bain de mes filles à la maison : la ligne sublimatrice de couleur à l’écorce de grenade.

Ma number 1 (18 ans) avait envie de cette première couleur rouge intense qui ne lui va, ma foi, pas mal du tout. 

La promesse de Klorane avec sa ligne à la grenade, c’est une couleur ravivée et protégée.
J’adore ce fruit. De septembre à octobre, il explose en éclats de rubis, il est gourmand et généreux et ses graines sucrées mélangées à un jus d’orange frais sont un délice que je consomme régulièrement. Comme vous le verrez sur la photo,je suis aussi accroc au thé Arizona à la grenade.


Chez Klorane, ils ont extrait l’actif de son écorce qui fixe durablement les pigments et protège la couleur tout en réparant la kératine endommagée.
La gamme se compose de 4 soins : le shampooing, le baume après shampooing mais aussi les deux préférés de number 1 qui les a adoptés : la nouveauté 2016, le shampooing soin éclat couleur (sans sulfate) qui lave le cheveu sans laver la couleur, ça a l’air idiot mais croyez-moi, beaucoup de shampooings trop détergents ont tendance à faire rapidement dégorger nos couleurs, et la crème de jour éclat couleur.

Klorane, Klorane, Klorane, je vous en parle beaucoup mais sincèrement, je suis vraiment fidèle à leurs gammes, tout comme ma pharmacienne d’ailleurs, avec qui je commente toujours la sortie des nouveaux produits.

COTE « BODY » :

KLORANE : LE SOIN DOUCHE A LA MURE



Même si mon préféré chez Klorane est de loin, le gel douche nourrissant secrets d’amandier pour sa texture crémeuse et son odeur, j’ai aimé découvrir le gel douche surgras sans savon Mûre Mystère (Tube de 200 ml : 4,90 € prix indicatif).
Sorti en avril dernier, il a été vite adopté par number 2 (15 ans) pour son parfum qui mêle les fruits des bois (mûre, cassis, myrtille) et la chaleur du musc


Il fait son bonheur lors de sa douche ou dans son bain, et elle délaisse enfin le Dop Parfum Haribo Dragibus acheté en grande surface par l’Homme sur lequel elle avait craqué (il n’y a pas à dire ils sont forts en marketing chez DOP ou alors, l’homme est crédule).

AVENE : la crème CICALFATE



Jusqu’à il y a peu et malgré que j’adore la marque Avène, les armoires à pharmacie de la Casa Madre ne contenaient pas de crème Cicalfate. A croire que j’étais quasiment la seule à être passée à côté de ce soin qui a fêté cette année ses 15 ans d’existence (1 tube de cette crème est vendue toutes les 6 secondes dans le monde, prix indicatif des 40 ml : 7,95 €).
Un soin emblématique, produit leader en prescription par les médecins en France et utilisé sur les nourrissons, enfants, adultes et par les maquilleurs et les mannequins.

Elle sert à quoi ?

C’est une crème cicatrisante à base de sucrafalte, de cuivre, de zinc et d’eau thermale qui ne s’utilise pas quotidiennement. Elle aide à la cicatrisation de petites plaies, calme les irritations et répare la peau, par exemple lorsqu’un bouton soigné a laissé une petite cicatrice.
Bref, un « must have » qui a désormais sa place à la maison.


COTE SOIN DU VISAGE : « happy face »

En termes de routine, soyons honnête, je vais plutôt à l’essentiel et je place vraiment l’hydratation au cœur du rituel.
J’aime et je suis rassurée, par le côté soin à base d’eau thermale de la marque Avène que j’utilise principalement.
Le tube de crème présent dans chaque salle de bain pour moi et les filles c’est l’émulsion Tolérance Extrême de chez Avène.

Disponible depuis janvier 2016, c’est un hydratant hyper agréable qui répond aux besoins essentiels de tous nos types de peaux, pré-pubère, ado ou mature, avec une petite variante : lorsque j’ai pris le soleil, je passe de l’émulsion Tolérance Extrême – Texture légère à la crème Tolérance Extrême, texture riche (non grasse et non collante) (prix indicatif 17,50 € les 50 ml) que j’utilise presque comme un masque et que ma peau absorbe pour se réhydrater.
C’est vrai : s’il n’y avait qu’un seul et unique soin à garder dans la salle de bain, ce serait celui-là.
En plus, j’adore le concept de cosmétique stérile qu’Avène a développé qui permet de se libérer de tous les conservateurs.
Ah j’oubliais : la gamme est complétée par un tube de 200 ml de lait nettoyant sans rinçage (prix indicatif 16,50 €) et par le masque Tolérance Extrême.

COTE « MAKE UP »

URBAN DECAY : la palette Naked Ultimate Basics 


Je conclus ce billet avec LA palette que j’attendais depuis que certaines élues de la blogosphère beauty en ont fait la présentation : la nouvelle palette naked Ultimate d’Urban Decay que vous pouvez acquérir chez Sephora (c’est une exclusivité) en magasin ou en ligne.

J’aime les fards mats et je possède déjà le petit modèle Urban Decay naked basics que j’emmène partout avec moi et dont je ne peux me passer.

Même si j’aurais préféré qu’elle soit rectangulaire, j’aime les couleurs qui me correspondent toutes et la tenue des fards.
Un « big up » aux couleurs « Extra Bitter », un magnifique orange brûlé et à « Lethal », la teinte chocolat aux reflets rouges qui font déjà le buzz !

Dans une semaine je serai à Marrakech pour quelques jours, l’occasion de vous préparer un billet sur les dernières nouveautés de la ville rouge.
En attendant, si en 2015 vous ne l’avez pas acheté, ruez-vous, par exemple sur Amazon ici, pour acquérir votre exemplaire du « Guide des Gazelles à Marrakech » paru aux Editions Privat il y a tout juste un an ou pourquoi pas, ajoutez-le à votre « wish list » pour Noël.


A bientôt les gazelles,

Cheers !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s